Lutter contre la sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale est un phénomène qui touche une femme sur six, d’une manière générale. C’est un phénomène fréquent qui reste pourtant tabou. Les grossesses, les infections, des toilettes intimes négligées, l’usage de certains médicaments… sont autant de facteurs qui permettent de l’expliquer. Bien au-delà d’un trouble physique, la sécheresse vaginale peut impliquer de graves conséquences psychologiques.

Qu’est-ce que c’est ?

secheresse vaginaleLa sécheresse vaginale est tout simplement un manque de lubrification vaginale occasionnant des inconforts lors des relations sexuelles; ainsi que d’autres complications dans la vie dune femme et du couple.
La lubrification de la muqueuse vaginale provient des cellules qui la tapissent. Ces cellules qui contiennent du glycogène, permettent a la muqueuse de garder un état d’humidité et d’hydratation permanente. on parle de sécheresse vaginale lorsque l’hydratation des muqueuses est insuffisante.

Les symptômes sont multiples et se manifestent par :

des démangeaisons
des inflammations
des brûlures lors des rapports sexuels
des irritations pendant les rapports sexuels entraînant des lésions de la paroi vaginale
une sensibilité aux infections et aux inflammations accompagnées de pertes odorantes

C’est un problème qui touche la femme à différents moments de sa vie, et qui tend à être plus fréquent lors de la ménopause.

Quelles en sont les causes ?

Les causes physiques

les changements hormonaux. Il proviennent des différents changements hormonaux que traversent une femme au cours de sa vie; notamment lors de la ménopause où la paroi vaginal mincis et que la lubrification diminue. L après accouchement et la période de l’allaitement entraine également ce problème due à la forte présence des hormones d’ocytocine et de prolactine.
la prise de certains médicament. Certains médicaments, particulièrement les traitements anticancéreux ,assèchent les muqueuses vaginales. Demandez donc conseil à votre docteur avant la prise de médicaments,  l’hygiène des organes génitaux: les douches vaginales et l’utilisation de savons trop agressifs, de parfum ou de déodorant sur cette partie de votre corps déséquilibre votre flore vaginale.

Les Causes Psychologiques

un état dépressif, la peur et l’anxiété: ces états ont un effet direct et non négligeable sur votre envie de faire l’amour, ce qui en retour aura des conséquences néfastes sur votre processus d’excitation et votre lubrification.
la rapidité ou l’absence de préliminaires: entraine généralement un manque de lubrification. Ce qui aura pour conséquences de rendre les rapports intimes inconfortables.

Les solutions !

Lorsque le problème est d’ordre physique, un lubrifiant non irritant, à base d’eau règlera se petit bobo en facilitant la pénétration. Il faut également faire très attention à sa toilette intime. Ne surtout pas utiliser de produits forts et trop agressifs pour la flore vaginale. Aussi ne jamais laver l’intérieur de son intimité, même avec de l’eau! La vulve et les lèvres peuvent par contre être rincer, mais n’exagérez surtout pas dans la fréquence. Cela pourrait dérégler le déséquilibre fragile de votre vagin et causer d’avantages de problèmes. Préférez plutôt un savon ultra doux .
Sur le plan sexuel, relationnel et psychologique la chose à faire est tout simplement d’en parler! Il est important de vous affranchir de cette honte et d’en parler à votre partenaire. Il faut le rassurer et lui signifier que vous éprouvez toujours du désir pour lui; mais aussi lui parler des causes véritables de ce problème, de ce que vous désirez réellement, de vos envies, de vos peur, bref communiquer, communiquer et communiquer!
Ménopause ou sécheresse vaginale ne rime pas forcément avec fin de la sexualité

Quelques conseils utiles

  • Préférez les produits d’hygiène doux non-parfumés et respectueux de votre intimité
  • Limitez vos toilettes intimes à 1 ou 2 fois par jour
  • Utilisez plutôt des serviettes hygiéniques que des tampons, sinon changez de tampon plusieurs fois par jour
  • Ne portez pas de jeans trop serrés et préférez des sous- vêtements en coton
  • Évitez de fumer et limitez la consommation de boissons alcoolisées
  • N’hésitez pas à en parler à votre médecin

Post Author: hubwin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *